Résultats

du 2nd tour

Ipsos / Sopra Steria

Emmanuel Macron devient le huitième Président de la Ve République Française

 

Après De Gaulle (1958-1969), Pompidou (1969-1974), Giscard d’Estaing (1974-1981), Mitterrand (1981-1995), Jacques Chirac (1995-2007), Nicolas Sarkozy (2007-2012) et François Hollande (2012-2017), Emmanuel Macron devient à 39 ans le huitième Président de la Ve République. Il a été élu au second tour du scrutin avec les deux tiers des suffrages exprimés (66,1%), contre un tiers (33,9%) pour Marine Le Pen, qui obtient tout de même plus de dix millions de voix. L’abstention a été exceptionnellement forte (25,4%), en progression de trois points par rapport au premier tour, une première depuis 1969. En 2002 avec la mobilisation anti-FN, l’abstention avait au contraire chuté de huit points entre le 1er (28,4%) et le 2nd tour (20,3%). Les votes blancs et nuls ont représenté 8,6% des inscrits, soit 4 100 000 bulletins : c’est un niveau historique, on n’avait jamais dépassé les 5% auparavant.

Comprendre le vote des Français

 

Enjeux, motivations, déterminants du vote…. L’enquête Ipsos / Sopra Steria réalisée la veille du vote révèle dans quel état d’esprit les Français se sont rendus aux urnes.

Sociologie de l'électorat

 

Le sondage Ipsos / Sopra Steria dresse une radiographie politique et sociologique des différents électorats. Il détaille également le profil des abstentionnistes, particulièrement nombreux ce 7 mai. Si le record du 2002 n’est pas battu, on enregistre tout de même à 25,4% le deuxième plus fort taux d’abstention pour  un second tour tour de l’élection présidentielle de la Ve République.

Participation / abstention
au 2nd tour

Ipsos / Sopra Steria

25,4% d’abstention : le taux le plus élevé pour un 2nd tour de la Présidentielle depuis 1969

 

La présence d’une candidate issue du Front National au second tour de la Présidentielle n’aura pas provoqué de sursaut de mobilisation. Au contraire, le taux d’abstention a augmenté de 3,2 points par rapport au premier tour, pour atteindre 25,4%, soit le plus haut niveau enregistré depuis 1969. C’est aussi la première fois depuis 1969 qu’on voit ce taux augmenter d’un tour à l’autre. À titre de comparaison, la mobilisation anti-FN dans l’entre-deux tours de la Présidentielle 2002 avait provoqué une baisse de l’abstention de huit points entre le 1er (28,4%) et le 2nd tour (20,3%).

Dernières
Publications

Réagissez, commentez, partagez...

Nos partenaires pour les élections 2017 :

© Ipsos 2017, tous droits réservés

Bilan du 2nd tour

Historique de la participation